Méthodes projectives

Le test de Rorschach et le Thematic Apperception Test (TAT) sont les méthodes les plus fréquemment utilisées dans le domaine du diagnostic projectif. Contrairement aux questionnaires standardisés, susceptibles d’appréhender uniquement les parties conscientes de notre personnalité, les méthodes projectives font également appel aux parties inconscientes et les rendent accessibles à l’interprétation. Les stimuli ambigus du matériel de test nous incitent à y projeter à la fois ce que nous sommes, mais également ce que nous nous refusons d’être. Les pulsions inconscientes, affects ou désirs que nous méconnaissons ou rejetons en nous sont exclus et localisés sur le matériel de test.

La réalisation standardisée des deux méthodes projectives nécessite généralement quatre séances successives :

  • L’entretien préliminaire
  • Le passage des tests (deux séances)
  • Le compte-rendu des résultats

Prendre contact
« Google Doodle » à l’occasion du 129ème anniversaire de Hermann Rorschach le 08.11.2013 (Source : Google, Inc.)

Qu’est-ce qu’on entend par ...

Sur la base d’une sélection de planches ambiguës développées en 1935 par le psychologue Henry A. Murray et la psychanalyste Christiana D. Morgan, vous êtes invité(e) à raconter une histoire librement associée. Stimulé(e) par la valence variable des planches, vous concevez par le biais des histoires une image des caractéristiques essentielles de votre personnalité. L’interprétation est basée sur la théorie psychanalytique et comporte à la fois des points de vue quantitatifs et qualitatifs.